Constructeur de maisons individuelles depuis près de 50 ans

dans tout le sud-ouest de la France​​

Comment assurer la qualité de l’air intérieur dans une maison RT 2012

Les maisons RT 2012, riment avec performance énergétique. Etanches et bien isolées, ces maisons conservent la chaleur plus longtemps. Mais attention à ne pas négliger la qualité de l’air intérieur ou QAI !!!

Isoler sans piéger les polluants!

Acariens, moisissures, pollens, COV (composés organiques volatils), l’air de nos maisons est chargé de particules pas si inoffensives que ça. Allergènes, substances cancérigènes parfois, l’air intérieur serait 5 fois plus pollué que l’air extérieur selon l’observatoire de la qualité de l’air intérieur.

À cela s’ajoutent le CO2 émis par la respiration des habitants ainsi que la vapeur d’eau issue des diverses activités humaines (prendre une douche, étendre son linge, faire cuire…).

Pour conserver un air sain, une seule solution : ventiler. Dans les maisons anciennes l’air était naturellement renouvelé par des ouvertures dans les portes et fenêtres. Si le système fonctionne bien, il occasionne de fortes pertes de chaleur. Pour économiser l’énergie, les maisons RT2012 se doivent de contrôler les flux d’air dans la maison. L’étanchéité à l’air est ainsi imposée par la règlementation thermique et le renouvellement d’air est assuré par une ventilation mécanique.

Etiquettes des émissions de COV
Une étiquette des émissions dans l’air intérieur renseigne sur la nocivité de certains produits de construction et de décoration. Préférez les produits A+ avec des émissions en COV réduites.

La VMC pour une qualité de l’air intérieur optimale

Une VMC assure des débits d’air constants, indépendant de l’orientation du bâtiment et des conditions climatiques. L’air entre par les pièces de vie pour ressortir par les pièces de services d’où proviennent les excès d’humidité et les mauvaises odeurs. Il brasse pendant ce temps l’ensemble du logement. Aujourd’hui, deux systèmes se sont imposées dans les maisons neuves, car ils limitent au maximum les pertes de chaleur liées au renouvellement de l’air.

Le caisson de la VMC prend généralement place dans les combles.

La VMC simple flux hygroréglable

La VMC simple flux hygroréglable, aspire l’air de la maison dans les pièces de service et le rejette à l’extérieur. Grâce à des bouches d’extraction et/ou d’entrée d’air, qui s’ouvrent en fonction du degré d’humidité du logement, elle vit au rythme dés habitants. Plus ceux-ci émettent de vapeur d’eau, plus le renouvellement d’air est important. Inutile en effet de gaspiller l’énergie.

Si cette solution est idéale pour évacuer l’eau et le CO2, elle est en revanche moins efficace pour limiter la concentration des polluants (COV), émis par les peintures, les solvants des produits ménagers etc qui sont totalement indépendant de la présence des occupants.

La VMC double flux : l’assistance respiratoire de la maison

Dans ce système, les entrées d’air comme les sorties sont contrôlées. De plus, un échangeur de chaleur transfère les calories de l’air sortant vers l’air entrant, ce qui limite encore les déperditions d’énergie. Enfin, le confort est optimum puisqu’il n’y a pas de sensation de courant d’air froid. Le renouvellement de l’air et la qualité de l’air intérieur sont également optimisés. En revanche, le coût de cet appareil est plutôt élevé et son entretien doit être minutieux.

Fonctionnement de la VMC double flux

Pour une bonne qualité de l’air, entretenez la ventilation

La ventilation est donc indispensable à la bonne santé d’un logement et de ses occupants. Pensez à vérifier régulièrement son fonctionnement. De même, dépoussiérez régulièrement entrées d’air et bouches d’extraction afin qu’elles ne soient jamais bouchées. Enfin, des filtres équipent les VMC double-flux. Leur rôle est de piéger pollens et acariens avant qu’ils n’entrent dans le logement. Très utiles pour assainir le logement, ils doivent cependant être changé très régulièrement sous peine d’altérer le bon fonctionnement de l’appareil.

Entretien des grilles de ventilation

Quelques conseils du Ministère des solidarités et de la santé sur la qualité de l’air intérieur ici.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Table des matières

Continuer la lecture

Autres articles récents

Laissez nous vos coordonnées pour avoir plus d’informations… Ou cliquez sur les images au dessus.