Constructeur de maisons individuelles depuis près de 50 ans

dans tout le sud-ouest de la France​​

Faire construire une maison saine dans le Sud-Ouest

Table des matières

Une maison qui préserve la santé se prévoit dès la conception.

Pour profiter d’une maison saine dans le Sud-Ouest il est plus simple de faire construire plutôt que de rénover. Matériaux, gestion de l’humidité, renouvellement d’air, pollution de l’environnement et de l’eau, tous les éléments doivent être maîtrisés. À la clé, une demeure qui préserve la santé de ses occupants.

 

Partir sur du neuf pour une maison saine dans le Sud Ouest

Avoir un habitat sain dans le Sud-Ouest est plus simple en construction neuve

Ponts thermiques, étanchéité à l’air et à l’eau, ventilation, tous les points importants ont été vérifiés lors de la construction. Le constructeur met en œuvre une méthode constructive éprouvée qui garantit le bon fonctionnement de la maison. De plus, contrairement à une rénovation, une maison neuve bien conçue n’entraine pas de mauvaises surprises comme les remontées capillaires le long des murs et une humidité difficile à contrôler.

Faire construire c’est connaître sa maison

Lorsque vous faites construire un habitat sain dans le Sud-Ouest, votre constructeur vous informe de l’importance des différents équipements de la maison, comme la ventilation. Doté d’équipements neufs, il ne vous reste qu’à assurer leur entretien pour être assuré de leur bon fonctionnement. Vous avez ainsi toutes les cartes en main pour conserver une maison saine.

Choisir des matériaux sains dans sa maison neuve

Se faire construire sa maison c’est choisir l’ensemble des éléments qui la composent. Pour limiter les émissions de polluants dans le logement, il est recommandé de choisir des matériaux peu émissifs de COV (composés organiques volatils). Cloisons, revêtements de sol, isolants, peintures, vernis, colles, adhésifs (etc.), sont désormais munis d’une étiquette qui indique leur niveau d’émission de COV. La classe A+ indique un produit avec de très faibles émissions.

Les matériaux naturels, peu transformés sont à privilégier. Briques, plâtre, carrelages, bois etc. Une exigence qui favorise le développement de la construction bois.

Voir notre article : Les 10 raisons du succès de la maison bois en Nouvelle Aquitaine

S’adapter à son terrain pour une maison saine dans le Sud-Ouest

Tous les terrains ne sont pas confrontés aux mêmes problèmes. Ainsi, la proximité d’une voie routière passante peut nécessiter des équipements adaptés pour lutter contre les désagréments comme la pollution sonore ou la pollution atmosphérique. Le mieux est de choisir un terrain à faibles contraintes.

Il est possible de se renseigner sur le niveau d’émission de polluants atmosphériques de la commune dans laquelle vous souhaitez habiter. Certaines données sont disponibles en région auprès des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) et sur le site de la Base de Données de la Qualité de l’Air (BDQA).

La qualité de l’air influence directement la santé des occupants.

Maîtriser la qualité de l’air intérieur pour un habitat sain

L’air est renouvelé dans une maison saine dans le Sud-Ouest

Dans un logement sain, l’air circule librement. L’humidité, les allergènes et toutes les particules polluantes ne sont pas piégées dans l’habitat. Elles circulent et sont évacuées par une ventilation mécanique contrôlée ou VMC. Afin d’économiser l’énergie, ces appareils adaptent le débit de renouvellement de l’air aux besoins. Ainsi, la VMC simple flux hygroréglable adapte son débit au taux d’humidité de la pièce.

 

Une maison saine dans le Sud-Ouest n’est pas humide

Dans de nombreuses régions du Sud-Ouest, le taux d’humidité dans l’air est souvent élevé. On pense au Pays Basque ou au Bassin d’Arcachon et à toutes les communes de la côte Atlantiques.

De plus, nos activités quotidiennes comme faire la cuisine, prendre une douche ou faire la vaisselle, produisent également de la vapeur d’eau. Il faut impérativement l’éliminer. Une humidité relative de l’air supérieure à 60 % permet la prolifération des acariens et le développement de moisissures. Une hygrométrie élevée participe ainsi à l’aggravation des symptômes allergiques.

 

La VMC double flux pour les plus sensibles

Très adaptée à la construction neuve, la VMC dites double flux contrôle les entrées et les sorties d’air. Les déperditions d’énergie et les courants d’air froid sont limités puisque l’air entrant se réchauffe grâce à l’air sortant. Idéale pour les personnes souffrant d’allergies ou les environnements très pollués, ces VMC double flux disposent de filtres sur l’air entrant pour bloquer les polluants et allergènes à l’extérieur.

Attention toutefois à la maintenance de ces appareils. Si les filtres ou les entrées d’air sont encrassées, l’air ne se renouvelle pas correctement.

Voir notre article : Comment assurer la qualité de l’air intérieur dans une maison RT 2012

 

Maison saine dans le Sud-Ouest et confort acoustique

Un habitat préservé des bruits extérieurs

Deux français sur trois se déclarent gênés par le bruit dans leur maison. Grâce aux normes constructives plus strictes, les maisons neuves sont mieux protégées des bruits extérieurs que l’habitat ancien. Le constructeur regarde également l’environnement extérieur pour limiter la propagation du son vers la maison mais aussi sur la terrasse. Il adapte ainsi la conception du bâti (orientation, forme du bâtiment, isolation acoustique, menuiseries), en fonction des sources de bruit (bars, routes, école…).

Une demeure protégée des bruits intérieurs

Une maison saine vous préserve également des bruits à l’intérieur de la maison (bruits de pas, voix, musiques et vibrations des équipements). Outre une conception soignée, il convient de réunir les pièces de même nature. Un coin jour et un coin nuit bien séparés et des pièces techniques isolées des chambres des personnes les plus sensibles.

 

Voir notre article : Isolation phonique de sa maison neuve dans le Sud-Ouest

Maîtriser le confort hygrothermique pour un habitat sain dans le Sud-Ouest

Confort et température ressentie

Le confort hygrothermique correspond à la satisfaction d’une personne dans un environnement défini principalement par sa température, son taux d’humidité et la vitesse de l’air. Le bien être dans une maison dépend de la température ressentie. Celle ci est différente de la température de l’air car elle dépend également de la température des parois horizontales ou verticales voisines.

Les différences de température trop importantes dans une même pièce créent ainsi de l’inconfort. Le confort passe ainsi par une chaleur bien répartie dans la pièce (moins de 3°C d’écart entre le sol et le plafond). Des parois trop froides ou trop chaudes et les courants d’air dégradent également la sensation de confort.

Températures ni trop élevées ni trop froides

Dans une maison saine, la température idéale se situe entre 17° et 19°. Un air surchauffé favorise les émissions de polluants et la prolifération des acariens.

Une température trop faible favorise l’humidité de l’air, car l’air froid sature plus rapidement que l’air chaud.

Le chauffage est un élément important d’une maison saine.

Quel chauffage choisir pour une maison saine dans le Sud-Ouest ?

Se chauffer au bois

Si le chauffage au bois fait peur en raison des fumées, aujourd’hui les appareils sont à foyers fermés. Ils sont très sécurisés et assurent une meilleure combustion du bois ce qui limite les émanations de fumées à l’intérieur du logement.

Le chauffage électrique

Aujourd’hui on installe très peu de convecteurs soufflants qui font remonter les poussières et assèchent l’air. Les radiateurs les plus récents sont dits à chaleur douce. L’air chaud se mélange plus facilement à l’air froid pour diffuser la chaleur de façon homogène dans la pièce.

Une pompe à chaleur aérothermique

Dans les régions très humides, la PAC a pour avantage d’assécher l’air. Les filtres piègent les acariens la poussière et les pollens en suspension dans l’air. Mais comme pour la ventilation, l’entretien doit être effectué régulièrement.

Le chauffage à eau chaude

Le confort d’un chauffage central est au rendez-vous. Ce système permet une excellente diffusion de la chaleur. La chaleur est uniformément répartie, et constante. En effet les cycles de chauffe sont plus progressifs qu’avec un chauffage électrique qui s’allume et se ferme en fonction de la baisse de température. Un plancher chauffant à eau chaude augmentera également la sensation de bien être.

L’isolation, indispensable alliée d’un habitat sain

Une maison saine est une maison bien isolée, sans ponts thermiques. L’isolation limite la sensation de paroi froide pour un meilleur confort des habitants. De plus elle évite la formation de condensation. C’est cette dernière qui permet le développement de moisissures. Les moisissures sont très allergisantes et sont l’ennemi numéro un des maisons saines.

Lien article ponts thermiques

 

Maîtriser le confort visuel pour un habitat sain dans le Sud-Ouest

Les maisons récentes prennent en compte le confort visuel des habitants. Dès la conception, l’objectif est de privilégier la lumière naturelle. L’objectif est de limiter la fatigue oculaire qui peut aggraver d’autres maladies (glaucome, cataracte etc). Une maison neuve vous permettra par exemple d’avoir un bureau lumineux pour un plus grand confort de travail.

 

Maîtriser la qualité de l’eau du robinet

L’eau du robinet est parfois polluée en raison des réseaux anciens. Construire une maison neuve c’est se garantir un réseau sain et dénué de plomb et autres polluants apportés par les canalisations.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Continuer la lecture

Autres articles récents

Laissez nous vos coordonnées pour avoir plus d’informations… Ou cliquez sur les images au dessus.