Constructeur de maisons individuelles depuis près de 50 ans

dans tout le sud-ouest de la France​​

5 questions pour comprendre l’isolation de la maison neuve

L’isolation de la maison est un poste important dans la construction. C’est aussi un bon investissement qui se rentabilise rapidement grâce aux économies d’énergies qu’il engendre.

A quoi sert l’isolation de la maison?

L’isolant thermique est un matériau qui ne transfère que très peu la chaleur. Il se place sur les parois extérieures de la maison (sols, murs, plafond), afin de conserver une température plus ou moins constante à l’intérieur. En effet, dans une pièce chauffée, l’air chaud cherche toujours à s’échapper. Les déperditions de chaleur se font majoritairement par la toiture (30%), les murs (20%), les fenêtres (15%), le plancher bas (10%), le renouvellement d’air (ventilation et fuites) (20%), ponts thermiques (5 à 10%).

Les pertes de chaleur dans la maison
©Ademe

 

Quelle épaisseur d’isolation thermique ?

L’épaisseur de l’isolation de la maison sera définie au moment de l’étude thermique. Tout dépendra de la conception du bâtiment, de sa localisation, de ses apports solaires, des solutions constructives et des équipements choisis. Selon l’emplacement de la maison dans le Sud-Ouest, les épaisseurs d’isolants varient. Et elles sont généralement bien inférieures à ce que l’on peut rencontrer dans le Nord de la France. En effet, le respect de la Réglementation Thermique 2012 impose un bâti optimisé, indépendamment des équipements énergétiques. Cela signifie que le bâti en lui même doit avoir de faibles besoins en chauffage, refroidissement et éclairage. Augmenter l’épaisseur de l’isolant est l’une des façons d’atteindre les objectifs de la RT 2012.

En France, les maisons neuves sont le plus souvent, isolées par l’intérieur.

Isolation de la maison : par l’intérieur ou l’extérieur?

Sol mur ou toiture, l’isolation peut se faire par l’intérieur (ITI) ou l’extérieur (ITE). Lorsque l’on parle d’isolation répartie, le mur porteur en lui même est isolant.

– L’isolation des murs extérieurs

L’ITI est la solution la plus fréquente en France. L’isolant thermique se place entre la face interne de la maçonnerie et le doublage de plâtre. En ITE, peu fréquent en construction neuve, il se place entre le mur et l’enduit extérieur ou un bardage. Ces deux solutions ont chacune leurs atouts et leurs inconvénients.

– L’isolation de la toiture

Il existe deux possibilités. L’isolant peut se poser sur le dernier plancher, celui du grenier. On parle alors de combles perdus. Si l’on veut rendre habitable l’ensemble du volume de la maison, on isole directement la toiture sous ou sur rampants.

– Isolation du sol

De la même façon l’isolant prend place sur le premier plancher. L’isolant thermique sera placé entre la dalle et la chape destinée à recevoir le revêtement de sol. En ITE, l’isolant est placé en sous face de dalle.

– L’isolation de la maison en construction Bois

L’isolant se positionne généralement entre les montants porteurs de l’ossature bois. Bien souvent, une autre couche d’isolant est rajoutée côté intérieur ou côté extérieur du mur. Dans ce cas, on parle alors d’isolation mixte.

Voir le Schéma expliquant la technique constructive des maisons bois de maisons Sic.

Qu’est-ce qu’un pont thermique ?

Quelque soit la méthode employée, l’isolation est efficace, si elle est continue. Si un quelconque endroit d’une paroi n’est pas isolé, l’air chaud s’y précipitera ce qui entraînera une baisse considérable de l’efficacité énergétique de la maison. De plus, la vapeur d’eau condensera en ce point, ce qui entraîne le développement de moisissures.

Les principaux ponts thermiques se trouvent aux différentes jonctions entre les parois ou des matériaux différents : liaison mur plancher, toiture/mur, fenêtre/mur…

Les ponts thermiques sont plus facilement traités en construction neuve. ©Ademe

Pourquoi associer isolation et ventilation ?

Pour que l’isolation soit performante, il faut aussi assurer l’étanchéité à l’air des bâtiments. Cela évite les entrées d’air parasite. Ainsi, des membranes d’étanchéité à l’air se placent généralement entre les parois extérieures et l’isolant. Ainsi, on comprend que la ventilation de ces maisons très performantes thermiquement doit être bien pensée. Pour renouveler l’air intérieur et assurer un air sain aux occupants du logement sans déperditions de chaleurs intempestives, on installe une VMC (ventilation mécanique contrôlée).

Voir l’article Comment assurer la qualité de l’air intérieur dans une maison RT 2012

 

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Table des matières

Continuer la lecture

Autres articles récents

La Maison à Ossature Bois dans le Sud-Ouest

La maison à ossature bois, est la technique de construction qui s’adapte le mieux à la plupart des styles régionaux. La maison à ossature bois, est la technique de construction qui s’adapte le mieux à la plupart des styles régionaux. Découvrez les process de construction des Maisons SIC.

Lire la suite

Laissez nous vos coordonnées pour avoir plus d’informations… Ou cliquez sur les images au dessus.