Constructeur de maisons individuelles depuis 50 ans

dans tout le sud-ouest de la France​​

Comment aménager son toit-terrasse (autorisations, usages…) ?

comment aménager son toit-terrasse ?

Table des matières

Moderne, design, originale, la maison à toit plat a de nombreux atouts esthétiques. Mais aussi pratiques ! L’un d’eux est la possibilité d’aménager un toit-terrasse pour gagner encore de l’espace à vivre. Salle à manger d’extérieur, coin détente, salle de sport, potager… L’aménagement de votre toit-terrasse peut prendre divers visages. Maisons SIC, spécialiste de la construction de maisons modernes (notamment à toit plat) depuis 50 ans, vous donne quelques conseils pour aménager votre toit-terrasse avec efficacité.  

 

Pré-requis pour l’aménagement de son toit-terrasse : les accords et autorisations

Nous l’avions souligné dans notre article “Construire sa maison neuve avec un toit plat / terrasse : avantages et inconvénients”, une maison à toit plat vous assure un style plus contemporain, plus moderne et une grande liberté architecturale. 

Modele maison 2024 Horizon 108m²

 

Mais attention, si vous souhaitez aménager votre toit-terrasse “après coup”, il existe des accords à demander et des pré-requis techniques à mettre en place : 

  • Demandez l’avis de tous les voisins qui ont une vue sur votre toit terrasse. Comme expliqué dans un article de Elle, “un cas de jurisprudence concernant le rooftop d’un particulier a été émis en 2012 par la Cour de cassation obligeant la personne a enlevé tout ce qui y était installé.”
  • Pensez bien à mettre en place un plan d’évacuation des eaux.
  • L’étanchéité est primordiale donc, vérifiez avec votre constructeur de maisons modernes qu’il a bien installé le pare-vapeur, l’écran d’indépendance, l’isolant thermique et le revêtement d’étanchéité qui protège la plateforme des agressions climatiques.

 

Assurer la sécurité de son toit-terrasse

la sécurité de l'aménagement de son toit-terrasse

La sécurité n’est pas une option pour un toit terrasse, qui est situé en hauteur et dont les chutes peuvent être très graves. 1ʳᵉ chose à faire, donc, si ce n’est pas déjà en place : mettre en place des barrières ou un muret de sécurité, un garde-corps, quel qu’il soit, pour sécuriser tout l’espace. Il doit être : 

  • plein et opaque d’au moins 1 m
  • à barreaux verticaux espacés de 11 cm maximum.

Une règle tacite, renforcée par les articles R 111-15 et R 233-13-20 du Code de la construction et de l’habitation qui réglementent la protection contre les chutes depuis le toit-terrasse. Une infraction à cette réglementation entraîne jusqu’à 15 000 € d’amende.

 

Quel sol pour son toit-terrasse ?

Votre toit terrasse à forcément déjà un sol, mais vous avez la possibilité d’y apposer un autre revêtement. Faites appel à un spécialiste pour vérifier que le nouveau sol choisi est bien compatible, par exemple, avec l’évacuation des eaux. 

Parmi les matériaux à choisir, le bitume est reconnu pour son étanchéité, mais il n’est pas très esthétique. Le PVC est assez peu durable en extérieur. Le bois, en caillebotis, dalles composites, lames de bois, peut s’avérer très esthétique et résistant s’il est bien traité en amont. Le carrelage ou la pierre naturelle offrent un aspect naturel, mais vérifiez bien si le poids est compatible avec la structure du bâtiment. Enfin, si vous rêvez de verdure, pourquoi ne pas opter pour un gazon synthétique ?

 

Aménager un toit-terrasse pour une pièce en plus à ciel ouvert

Le toit terrasse permet de profiter en toute tranquillité du panorama alentour et de s’offrir une véritable pièce en plus, en extérieur. Pour l’aménager, vous allez pouvoir utiliser tout le mobilier que l’on choisit pour un jardin : table, fauteuils et chaises d’extérieur, pergola, bains de soleil, pots pour mettre des plantes.  

L’usage le plus plébiscité sur un toit terrasse est sûrement la salle à manger d’extérieur, avec sa grande table, son barbecue et sa pergola ou ses grands parasols pour se cacher du soleil. 

 

Un toit-terrasse à aménager en mode potager

Un jardin sur son toit-terrasse, cela paraît assez “logique”. Alors, pourquoi ne pas aller plus loin et en profiter pour installer un véritable potager ? Encore une fois, il est indispensable de se renseigner sur la faisabilité du projet, notamment pour savoir si la terre posée sur le toit-terrasse ne s’avère pas trop lourde pour la structure. Une fois assuré·e de la possibilité de planter vos choux, vous allez pouvoir installer des jardinières avec treillis, vos carrés potagers et vos petites serres. Il ne reste plus qu’à choisir quoi planter. Et n’oubliez pas de prendre en compte les points d’eau pour l’arrosage !

 

Un toit-terrasse qui peut devenir une salle de sport et un espace bien-être

Le sport est toujours beaucoup plus agréable en extérieur. Le toit-terrasse peut donc être le lieu idéal pour installer vos bancs de musculation et autres appareils de sport. Et après l’effort, le réconfort ! Pourquoi ne pas vous offrir un espace “spa” avec un jacuzzi par exemple ? Une fois de plus, s’interroger sur le poids de l’appareil quand il est rempli. 

 

Ombre et Lumière : savoir bien aménager son toit-terrasse

Exposé sud, votre toit terrasse est baigné de soleil. Si vous craignez trop la chaleur, n’hésitez pas à demander à votre constructeur de maisons modernes de le positionner plutôt au Sud-Ouest ou carrément au Nord. 

Pour vous aménager des zones ombragées, optez pour des grandes voiles d’ombrage ou des pergolas plutôt que pour des parasols, qui s’avèrent souvent très encombrants. 

Pour aménager une terrasse cosy, qui sera un endroit idéal pour flâner les soirs d’été, préférez les lumières indirectes comme les guirlandes lumineuses, les différentes lumières solaires, des spots encastrés (facile à mettre en place sur une terrasse en bois) ou les luminaires à poser. 

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Email
WhatsApp
Continuer la lecture

Autres articles récents