Constructeur de maisons individuelles depuis 50 ans

dans tout le sud-ouest de la France​​

Prix d’une maison en bois : pourquoi cela coûte moins cher à moyen terme

  • Homepage
  • >
  • Maison Bois
  • >
  • Prix d’une maison en bois : pourquoi cela coûte moins cher à moyen terme

Table des matières

Le prix d’une maison à ossature bois est une question importante quand on se lance dans la construction de sa maison individuelle. La maison en bois a de multiples avantages : elle assure un véritable confort, permet une construction modulable et légère, le bois est un matériau écologique, parfaitement isolant et résistant aux intempéries… Mais quel est le prix d’une maison en bois, notamment par rapport à une maison de construction classique ? Maisons SIC, constructeur depuis 50 ans de maisons en bois dans le Sud-Ouest, vous donne tous les éléments de réponse autour du prix d’une maison à ossature bois.  

 

Quel est le prix au m2 d’une maison bois en Gironde ? 

Aujourd’hui encore, la maison en bois ne représente qu’une toute petite part du marché de la construction de maisons individuelles. On lui reproche, à tort, des prix que l’on pense très élevés à cause d’un matériau élitiste. Une fausse vérité que dément Cédric Leman, responsable des projets bois chez Maisons Sic : “Elitiste la maison bois ? Non ! Les prix ne sont que 8 à 10% plus cher que la construction traditionnelle. D’autant que le surcoût pourrait être compensé par les économies d’énergie et le confort à l’année procuré par la maison bois.” 

prix maison bois

Mais concrètement, quel est le prix d’une maison en bois ? Dans la ligne bois de Maisons Sic, la maison bois débute à 1550 € du m2. “Ainsi la Mob 2 est un modèle qui est accessible à partir de 127 000 euros. Pour un modèle très contemporain comme l’Aloha et une surface de 131 m2, les prix commencent à 250 000 euros hors terrain.”

 

Les différents éléments du prix d’une maison en bois

Mais attention, si le prix d’une maison en bois peut s’avérer plus cher à l’achat de 5% à 10% par rapport à une maison en maçonnerie, cela va également dépendre de différents éléments : du système constructif choisi (ossature industrialisée, CLT, poteaux poutres, rondins empilés), de la surface, de l’architecture, de la performance énergétique, des équipements, des services et des garanties proposées par le professionnel.

En général, les prix vont débuter à 600 €/m² pour une maison en bois d’entrée de gamme. Vous devez compter environ 1 000 €/m² pour une maison de milieu de gamme et autour de 3 000 – 4000 €/m² pour du haut de gamme. 

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un tableau de prix indicatif publié par Construire Sa Maison :  

quel est le prix d'une maison en bois ?

La maison en bois reste donc très accessible quand on opte pour la construction et ces modèles de maisons individuelles, plus du tout élitistes, sé démocratisent de plus en plus. 

 

Un prix moins élevé du fait d’un délai de construction plus court pour une maison en bois

Le délai de construction d’une maison en bois est bien moins long que celui d’une maison maçonnée. Construire une maison en bois devient alors moins coûteux en termes de délai. La maison en bois  ne nécessite pas de temps de séchage et sa fabrication commence en amont de sa construction. En effet, la structure qui soutient une maison en bois est en général déjà assemblée en atelier . Les murs et la charpente sont également fabriqués en usine et les panneaux assemblés directement sur le chantier. On compte donc souvent moins de 6 mois pour la construction d’une maison en bois, ce qui en réduit donc fortement le coût de la main d’oeuvre. 

 

Une maison écologique en bois à faible consommation d’énergie : pour des économies à venir

Une maison en bois permet-elle des économies d'énergie ?

Toujours selon Cédric Leman, la maison bois en Nouvelle Aquitaine est un peu plus chère que la version traditionnelle : “quand le traditionnel annonce 1400 euros le m2, je suis à 1550 ou 1600”. Mais, sur le long terme, il est important de prendre en compte qu’elle va permettre de conséquentes économies d’énergie et va devenir plus économique à l’usage.

En effet, une maison à ossature bois va bénéficier d’une double isolation : une en laine de bois entre l’ossature et une seconde par l’intérieur. Supprimant ainsi les ponts thermiques, la maison bois bas carbone consomme très peu d’énergie pour son chauffage. Et le renforcement des exigences en matière d’isolation apporté par la RE 2020, va encore venir réduire la facture d’énergie, surtout si vous optez pour la maison en bois. 

Le coût d’une maison en bois est donc lissé sur la durée et le prix de la maison en bois se révèle moins élevé à moyen terme.. Riche de performances énergétiques et thermiques plus élevées qu’une construction maçonnée, la maison à ossature bois, même si elle n’est pas forcément passive ou à basse consommation (BBC), permet de réaliser de fortes économies en termes de consommation d’énergie, été comme hiver. En été, le bois permet de garder la maison (donc pas besoin d’appareil de climatisation) et en hiver, ce matériau à faible inertie thermique va chauffer les volumes de la maison bien plus rapidement qu’une maison maçonnée. 

 

Les aides pour faire construire une maison en bois

Si vous décidez de faire construire une maison en bois, vous aurez accès à de nombreuses aides financières.  Les primo-accédants peuvent ainsi souscrire un PTZ (prêt à taux zéro), selon des conditions de ressources et la composition du foyer. Ce prix peut financer une partie du coût de la construction, uniquement si elle constitue la résidence principale. 

Les ménages les plus modestes peuvent aussi prétendre au PAS (prêt accession sociale), qui peut ici financer en totalité la construction.

Il est également possible de bénéficier d’un prêt épargne logement à partir d’un plan épargne logement (PEL) ou d’un compte épargne logement (CEL).  Le montant du prêt maximum est alors de 92 000 € remboursables entre 2 et 15 ans. 

Enfin, Prêt Action Logement, appelé autrefois « 1 % Logement », concerne tous les salariés des entreprises privées de plus de dix personnes, ainsi que les employés des entreprises agricoles comptant au moins 50 employés et versant une participation à l’effort de construction (PEAEC). Concernant les entreprises privées de plus de 10 employés, le montant maximal du prêt est de 40 000 € et il doit rester inférieur ou égal à 40 % du coût global du projet.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Email
WhatsApp
Continuer la lecture

Autres articles récents