Constructeur de maisons individuelles depuis 50 ans

dans tout le sud-ouest de la France​​

Bien agrandir sa maison : les 5 erreurs à ne pas faire

Agrandir sa maison : les 5 erreurs à ne pas faire

Table des matières

Agrandir sa maison est un projet qui permet de conserver son habitat en l’adaptant à ses nouveaux besoins. Mais les projets d’extension de maison, comme tout construction, se doivent d’être bien réfléchis. Car certaines erreurs peuvent coûter cher. Maisons SIC, spécialiste de la rénovation de maison et des extensions en tout genre, vous donne les clés pour répondre à 5 des principales erreurs à éviter.

 

Ne pas se faire accompagner par le bon partenaire pour agrandir sa maison

Le plan est l'étape 1 du projet de construction d emaison individuelle.

Agrandir sa maison, cela a un coût et cela a des conséquences à long terme. Un constructeur bénéficiant de longues années d’expérience va pouvoir répondre à toutes vos questions précisément car il aura fait face à différentes situations. Les plus de 50 ans d’expertise de Maisons SIC dans la construction de maisons individuelles peuvent ici faire une vraie différence.

La question des matériaux est primordiale dans la construction d’une extension de maison. Le béton, le parpaing, les briques monomur, le bois, l’aluminium, le vitrage, le fer forgé, l’acier, le PVC, les panneaux en fibre-ciment, la pierre naturelle ou reconstituée, et le plâtre. Chaque matériau de construction a ses spécificités, ses avantages et ses inconvénients. Et seul un professionnel du bâtiment peut vous éclairer sur le sujet.

Autre intérêt de faire appel à un constructeur expérimenté pour agrandir sa maison : la parfaite maitrise des normes actuelles, notamment celles de la RT 2012 / RE 2020. En effet, pour toute extension de votre maison dépassant les 150 m² ou correspondant à plus de 30 % de la surface existante, certains critères se doivent d’être appliqués, comme une consommation de chauffage d’une maison individuelle ne doit ainsi pas dépasser 12 kWh/m² par an.

Un professionnel va également pouvoir vous aider sur tous les aspects purement techniques comme l’étude de sol, les enjeux de stabilité, les fondations, l’étanchéité entre deux ossatures et le travail sur l’orientation et l’implantation.

 

 

Agrandir sa maison sans penser aux autorisations et aux voisins

Clôturer son terrain demande de respecter les règles de servitudes et mitoyenneté.

Il existe de nombreuses autorisations obligatoires et légales qu’il convient de demander avant de commencer à réfléchir à agrandir sa maison.

Avant tout chose, renseignez-vous sur les réglementations locales. Votre mairie peut vous renseigner sur les règles d’urbanisme de votre secteur (hauteur des constructions, matériaux utilisables en façade…).

La première démarche administrative à faire est d’aller déclarer ses travaux en mairie, pour obtenir la fameuse déclaration préalable de travaux. Elle concerne uniquement les extensions dont la superficie habitable est comprise entre 5 et 40 m², qui peuvent être situées en zone urbaine couverte par un Plan Local d’Urbanisme (PLU). Une étape qui concerne aussi bien les constructions en L que les agrandissements utilisant des matériaux comme le bois.

Si  votre projet pour agrandir votre maison dépasse 40 m² de surface habitable, ou si l’ensemble de la maison atteint ou dépasse 170 m² de Surface Hors Œuvre Nette (SHON), vous devrez demander un permis de construire devient obligatoire. Pour les maisons atteignant cette dernière superficie, la loi exige également l’intervention d’un architecte.

Une fois votre extension sortie de terre, vous devrez obligatoirement remplir une Déclaration d’Achèvement et de Conformité des Travaux (DAACT). Mais aussi obtenir une attestation de non-contestation de la part des services d’urbanisme dans les trois mois suivant la fin des travaux.

Attention, ces démarches sont tout sauf facultatives ! En cas de non-conformité (avec une prescription pouvant s’étendre jusqu’à six ans pour la responsabilité pénale et dix ans pour la responsabilité civile), vous risques la démolition de l’extension non conforme.

Pour vous aider à vous informer correctement sur les conditions administratives pour agrandir votre maison, consultez un professionnel du bâtiment comme Maisons SIC !

 

 

Pourquoi il est crucial de ne pas oublier de prévenir les voisins ?

Bien avant de commencer votre projet d’extension de maison, il est primordial d’informer vos voisins et ce, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, pour le respect des règles d’urbanisme : par exemple, les constructions doivent être érigées à une distance minimale de 3 mètres de la propriété voisine, selon le code de l’urbanisme. Informer vos voisins vous permet de vérifier ensemble le respect de ces normes et d’éviter d’éventuelles infractions.

Ensuite, il est certain que vos travaux vont générer des nuisances sonores et visuelles. Prévenir vos voisins est donc une simple marque de courtoisie vous permettant de maintenir de bonnes relations de voisinage et d’atténuer les éventuels impacts négatifs de ces travaux pour agrandir sa maison.

Communiquer clairement sur vos intentions de construction n’est pas seulement une question de légalité, mais aussi de bon voisinage. Cela facilite les travaux et assure un cadre de vie harmonieux pour tous.

 

Ne pas réfléchir à la fonction exacte de la nouvelle pièce de sa maison

combien coute une extension de maison ?

Vous avez trouvé votre partenaire pour la création de votre extension ? Mais avant de vous décider pour le type d’agrandissement de maison que vous souhaitez, il faut vous demander quelle sera la fonction de cette pièce.

Si vous souhaitez débuter ou continuer une activité en télétravail, cette pièce sera un bureau. Il faudra alors forcément qu’elle soit lumineuse mais pas trop (surtout si vous travaillez sur ordinateur). Il faudra qu’elle soit bien isolée aussi. Une véranda avec une grande surface vitrée est, par exemple, ici, moins conseillée d’une extension en brique ou qu’un aménagement des combles.

Vous allez accueillir un enfant ou une personne âgée de votre famille au sein de votre foyer ? Vous avez ici besoin d’une chambre bien isolée thermiquement mais aussi phoniquement. L’agrandissement en béton ou parpaing ou l’aménagement des combles s’avérer une bonne idée mais il faut réfléchir à la pièce adjacente : il vaut mieux que ce soit une cuisine qu’un salon ou une salle de bain…

Vous avez juste envie d’une pièce à vivre en plus. Si vous n’avez pas besoin de lumière, l’aménagement du sous-sol peut faire une buanderie, une salle de jeu, de cinéma ou un espace de rangement. Si vous avez envie de voir votre beau jardin, une véranda ou une extension bois avec des grandes baies vitrés peuvent être de bonnes solutions aussi.

 

Ne pas analyser en amont aux différentes solutions d’agrandissement de maison

agrandir sa maison

Vous avez donc défini votre besoin pour agrandir votre maison : une pièce en plus pour installer un bureau chez vous, pour une chambre d’enfant ou pour accueillir une personne de votre famille ? Agrandir sa maison offre de nombreuses possibilités. Et avant de vous décider, il est important de connaitre tous les choix qui s’offrent à vous. Car chacun a ses avantages, son coût et ses inconvénients.

 

1. Agrandissement en béton ou parpaing

  • Avantages : Cette méthode est économique et offre une structure très solide.
  • Inconvénients : Le design peut manquer d’esthétique et peut ne pas s’intégrer harmonieusement avec le reste de la maison.

 

2. Extension en bois

  • Avantages : Le bois est esthétique, authentique, durable et offre une bonne isolation. Il ajoute un charme naturel à la propriété.
  • Inconvénients : Cette option peut être plus coûteuse en raison des matériaux et de la construction spécialisée.

 

3. Installation d’une véranda

  • Avantages : Parfait pour profiter de la lumière naturelle et offre une sensation d’ouverture vers l’extérieur. Idéal pour un jardin d’hiver ou une salle de détente.
  • Inconvénients : Peut nécessiter un entretien régulier, surtout si la structure inclut beaucoup de verre.

 

4. Agrandissement/création de garage / carport

  • Avantages : Convertir un garage est une excellente façon d’ajouter une pièce supplémentaire sans sacrifier l’espace extérieur.
  • Inconvénients : La conversion doit être bien isolée et ventilée pour être confortable, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires.

 

5. Aménagement des combles

  • Avantages : Maximise l’espace habitable sans modifier l’empreinte ou la façade de votre maison.
  • Inconvénients : Nécessite une bonne isolation et peut impliquer des coûts structurels si le toit doit être renforcé.

 

6. Aménagement du sous-sol

  • Avantages : Idéal pour ajouter une pièce d’appoint comme un bureau ou une salle de jeux.
  • Inconvénients : Manque de lumière naturelle et peut requérir un travail important pour l’isolation et l’étanchéité.

 

Chaque option pour agrandir sa maison a donc bien ses spécificités. Votre constructeur Maisons SIC saura vous orienter vers le meilleur choix !

 

Agrandir sa maison sans envisager l’harmonie avec l’existant et l’environnement

Agrandir sa maison : les 5 erreurs à ne pas faire

Quand on a décidé d’agrandir sa maison, qu’on a choisi l’extension la plus appropriée, il est également important que cette dernière s’intègre parfaitement avec le style du bâtiment existant. L’ensemble maison + extension se doit d’être homogène. Demandez aux architectes de Maisons SIC, par exemple, de vous aider à trouver la structure qui s’harmonisera le mieux avec votre maison actuelle.

Au niveau extérieur, l’harmonisation des façades est primordiale. Que ce soit par le choix des matériaux ou par des modifications comme le ravalement du crépi existant, chaque détail compte pour assurer une transition sans heurts entre l’ancien et le nouveau.

Par exemple, une extension en bois peut compléter une façade en pierres, enrichissant ainsi le caractère authentique de la maison tout en apportant une touche de chaleur. L’ajout de grandes baies vitrées peut également s’harmoniser avec les réglementations locales tout en maximisant la lumière naturelle.

À l’intérieur, la réorganisation des espaces doit également être réfléchie. Si l’ajout concerne une véranda, il peut être pertinent de reconfigurer les pièces à vivre pour créer un flux naturel vers ce nouvel espace. De même, si vous aménagez des combles, envisager un accès facile aux sanitaires est crucial.

Pour éviter toute erreur quand on décide d’agrandir sa maison, on n’hésite pas, on contacte Maisons SIC !

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Email
WhatsApp
Continuer la lecture

Autres articles récents