Constructeur de maisons individuelles depuis près de 50 ans

dans tout le sud-ouest de la France​​

8 types de maisons individuelles à découvrir avant de choisir celle à faire construire

Table des matières

L’un des grands intérêts de la construction de sa maison individuelle, c’est peut-être la liberté de choix. Les constructeurs de maisons modernes comme Maisons SIC ont de très nombreux modèles et types d’habitations à vous proposer. Mais comment choisir le type de maison à construire qui correspondra le mieux à vos besoins ? José Longo, le directeur commercial et directeur général de Maisons SIC, vous présente quelques types de maisons et leurs avantages, pour mieux réfléchir votre nouvelle vie…

 

La maison à ossature bois

Nous vous avons déjà parlé des 6 avantages de la maison à ossature bois dans cet article et des 10 raisons du succès d’une maison en bois dans cet article. 

Comme confirmée par José Longo, directeur commercial et général de Maisons SIC, la maison à ossature bois a “un premier avantage, c’est son confort. Elle a un confort thermique et un confort acoustique qui vont au-delà d’une maison traditionnelle. Son confort acoustique vient de son principe constructif qui se différencie par la plus importante épaisseur de mur, par rapport à un mur maçonné (36 cm contre 32 cm). Et le bois, par définition, est le matériau naturel idéal pour absorber le son. Dans une société où le confort est très important, avoir une maison silencieuse, avec des espaces indépendants phoniquement, à vivre, c’est un privilège.”

Le second avantage est un avantage thermique grâce à sa forte inertie, qui garde la chaleur. Une maison à ossature bois est donc très peu énergivore en chauffage. C’est une maison idéale pour les régions de grands froids car “on ne va jamais sentir ce déphasage entre le chaud et le froid que va avoir le mur maçonné.”

Matériau noble par excellence, le bois offre également un véritable avantage esthétique à une maison neuve que l’on fait construire, avec un design qui peut à la fois être traditionnel ou moderne, selon son sens de pose.

Traité avec un bardage vertical et ajouré à claire voie, avec un toit plat, il va être plébiscité pour les maisons modernes et contemporaines haut de gamme. Le bardage horizontal saura, lui, offrir un charme plus“traditionnel”. Un bardage à recouvrement peut également rappeler l’aspect authentique des maisons du Cap Ferret.  Et en fonction de l’essence, la coloration interne va offrir des nuances de beige clair au rose pâle, des plus naturelles.

 

Chez Maisons SIC, “chaque bois est sélectionné par nos soins. Nous sommes très méticuleux sur ce point. D’autant que nous avons notre propre usine. Nous sommes un des rares constructeurs fabricants de bois en France, voire en Europe.”

 

La maison de plain pied

Plébiscitée par les familles, la maison de plain pied permet de mieux vivre avec un enfant en bas âge, par exemple et permet d’avoir toute l’organisation familiale au même niveau, facile à utiliser. “Elle parle à un large public : à ceux qui ont besoin, du fait de leur famille, d’avoir le coin nuit avec toutes les chambres rapprochées, les salles de bain également et les parents peuvent aussi s’isoler de l’autre côté de la pièce à vivre avec une suite parentale. Cela a une grande flexibilité au niveau des répartitions des espaces de vie. Et la pièce centrale peut être le cœur nucléaire de la centrale de la famille. Et cela plaît beaucoup aux seniors qui peuvent avoir tout en accessibilité pour des fauteuils roulants et peu de marches pour éviter de s’essouffler.”

Aujourd’hui, dans le Sud-Ouest, la maison de plain pied reste la solution numéro 1 privilégiée par les clients de Maisons SIC, pour sa praticité mais aussi sa compétitivité au niveau du prix. 

 

La maison avec toit plat / toit terrasse

On choisit souvent une maison à toit plat / toit terrasse “quand on a envie de se distinguer dans le panorama de la maison locale, de par son architecture et renforcer le côté moderne.”

La maison à toit plat permet des espaces atypiques, avec des jeux de volumes qui peuvent s’avérer très originaux. Mais attention, souligne José Longo, “à bien y travailler les volumes, les jeux d’emboîtement, de hauteur d’acrotère (la dernière rangée de maçonnerie qui intègre toute la partie d’échantéité), à laquelle on peut donner moins de hauteur si l’on veut. On peut jouer sur différents niveaux de toiture pour casser un peu le côté rectiligne et le côté cube pour que ce soit agréable à regarder, parfaitement homogène et qu’on se dise qu’il y a un vrai travail d’architecture derrière.” 

 

Chez Maisons SIC, l’on vous accompagne aussi dans votre choix des lignes architecturales de votre maison neuve. Pour trouver votre constructeur idéal de maisons dans le Sud-Ouest et Midi-Pyrénées, contactez-nous : www.sic-habitat.com/contact/

 

La maison à étage

3 critères sont essentiels dans le choix de la maison à construire pour les clients des Maisons SIC : 

  • L’emplacement (le choix du terrain)
  • Le design et l’architecture
  • Le prix

Et comme le rajoute José Longo, “qui dit emplacement peut dire manque de place. Et la maison à étage répond au critère numéro un qui est l’emplacement. Aujourd’hui, les gens continuent d’investir les pôles attractifs que sont les grandes villes. Et dans ces grandes villes, il y a moins de terrains. Et donc il y a une découpe parcellaire, avec des fonds de jardin qu’on va aménager pour revendre derrière ou des programmes de lotissements sur des petites parcelles. Et qui dit petite parcelle dit forcément maison à étage. La maison à étage a du sens de par la contrainte par le terrain.”

Quand on fait construire sa maison individuelle dans de grandes villes comme Bordeaux, Toulouse, Agen ou Pau, la contrainte du terrain peut donc pousser à choisir des maisons à étage. 

 

La maison mitoyenne

Avec les différentes réglementations, les primo-accédants (qui ont souvent un budget autour de 160 000 €) ont souvent du mal à trouver une solution à moins de 20-30km d’une grande ville, quand ils souhaitent faire construire leur première maison individuelle.

“Aujourd’hui, l’offre des promoteurs, une offre intermédiaire, s’est alors créée. Sur un bout de parcelle de 1 500 m2 à Blanquefort, par exemple, nous pouvons installer 10 maisons en bande, mitoyennes de 70 m2 avec des jardins de 40 m2. Ainsi, les gens qui veulent faire un premier achat proche d’une grande ville ou d’une ville moyenne, peuvent toujours acheter une maison à 160 000 – 180 000 € par exemple, mais avec moins de terrain et moins de superficie habitable. C’est une bonne solution pour un primo-accédant, un investisseur ou un senior adepte de petites surfaces.”

Et avec les évolutions techniques, toutes les constructions de maisons neuves chez Maisons SIC sont suivies par des bureaux de contrôle, permettant de créer des maisons mitoyennes totalement indépendantes phoniquement.

 

La maison écologique (passive, BBC, positive, bioclimatique…)

Quand on parle de maison écologique, aujourd’hui, l’on parle surtout de conception bioclimatique pour la construction de sa maison individuelle. José Longo le précise : “l’on parle ici de l’implantation de la maison sur le terrain, en utilisant au mieux les apports solaires, pour économiser les consommations de chauffage. C’est aussi l’utilisation d’énergies renouvelables (pompes à chaleur air-eau, air-air, poêles à granules, matériaux biosourcés). Et c’est aussi une qualité d’isolation supérieure à ce que l’on proposait dans le passé, en termes d’épaisseur et en termes de typologie d’isolant (laine de verre, ouate de cellulose, laine de bois…). Ce qui nous permet de jouer sur le confort d’été ou la performance thermique du logement.”

L’écologie est alors une innovation beaucoup plus facile et bien moins onéreuse à mettre en place dans le cadre d’une construction de maison neuve que dans la rénovation d’une maison ancienne. Ainsi, une maison de 100m2 en construction écologique va permettre une consommation tout confondue de 80€ par mois. 

 

La maison individuelle contemporaine

Les lignes Contemporaine et Performance des Maisons SIC proposent des maisons lumineuses et économes à toit plat ou à pente, aux lignes asymétriques résolument actuelles. Selon José Longo, “une maison contemporaine peut être une maison type L avec des tuiles rouge vieilli comme la brique rouge toulousaine, avec des jeux d’enduit blancs et gris-beige cendrés, avec des menuiseries de couleur anthracite.”

Choisir une maison contemporaine, c’est choisir la valorisation de son patrimoine. On est certains d’avoir une maison au goût du jour et si les modes de vie ou les envies changent, on peut vendre sa maison facilement. Il est important de toujours rester au goût du jour, quand on sait qu’on assiste à une rotation de maisons en moyenne tous les 7 ans.

 

La maison traditionnelle Pyrénées

Ce modèle particulier de maison individuelle est “lié tout d’abord au climat du Béarn et de la Bigorre mais aussi dans le Périgord. C’est là, principalement, que ce type d’architecture est demandé. l’avantage est que l’on peut profiter de pentes de toits plus importantes pour aménager ses combles et profiter d’une emprise au sol réduite pour une utilisation maximale de la superficie habitable. La maison est alors évolutive, on aménage les combles quand on le souhaite. Et on n’a pas besoin de faire de gros travaux pour équiper la maison au mieux.”

 

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Continuer la lecture

Autres articles récents

Laissez nous vos coordonnées pour avoir plus d’informations… Ou cliquez sur les images au dessus.